Article suivant Article précédent

La Région Île-de-France consacre beaucoup d’argent aux lycées et aux centres de formation d’apprentis.

Cet argent sert surtout à construire, agrandir ou moderniser les bâtiments.

En septembre, c’était la rentrée des classes pour 504.000 lycéens et 80.000 apprentis.

La Région a profité de la rentrée pour annoncer beaucoup de nouveautés dans les lycées.

Une salle de classe

La région veut :

  • Construire vite de nouveaux lycées,
  • Rénover beaucoup de lycées dégradés,
  • Renforcer la sécurité dans les lycées (en installant des caméras de surveillance, de nouveaux systèmes d’alarme…),
  • Tester des « budgets d’autonomie » dans quelques lycées (c’est-à-dire donner une somme d’argent aux élèves et leur permettre d’utiliser cet argent comme ils veulent pour améliorer leurs conditions d’études au lycée),
  • Mieux lutter contre le décrochage scolaire (c’est-à-dire mieux aider les élèves qui ont du mal à comprendre),
  • Permettre aux enseignants qui travaillent en banlieue d’obtenir un logement social,
  • Attribuer une « bourse au mérite » de 900 euros aux lycéens issus de familles pauvres qui obtiennent le bac avec la mention « très bien »,
  • Considérer de la même manière les élèves des lycées privés et les élèves des lycées publics,
  • Faire payer la cantine en fonction de ce que gagnent les parents,
  • Connecter à Internet tous les lycées d’Île-de-France d’ici 2020,
  • Équiper les lycées pour qu’ils puissent accueillir des élèves en situation de handicap,
  • Développer les liens entre les lycées et les entreprises,
  • Permettre aux élèves d’avoir des activités culturelles ou artistiques,
  • Empêcher les jeunes de se faire recruter par des groupes terroristes (en leur faisant rencontrer des parents de victimes),
  • Mettre en avant l’apprentissage (en créant 4.800 nouvelles places dans les centres de formation d’apprentis).

Voir l'article original.

Le texte que vous venez de lire est une transcription validée par Victoria Lardet et Richard Escat (ESAT La Roseraie et Les Courlis d’Avenir APEI).

Photos du lycée du Bourget réalisée par Ludovic Le Couster de l’agence Picturetank.