Article suivant Article précédent

La COP 21 est une grande réunion de travail sur le climat.

Elle a lieu en Île-de-France, au Bourget (93), en décembre.

Presque tous les chefs d’État du monde y participent.

Leur objectif est de prendre des décisions pour limiter le réchauffement climatique.

Les températures n’arrêtent pas d’augmenter.

Il faut que leur augmentation ne dépasse pas 2 degrés en 2100.

Sinon les conséquences seront dramatiques :

  • Les glaces du pôle nord et du pôle sud vont fondre,
  • Le niveau de l’eau des océans va monter,
  • L’eau va recouvrir certaines terres,
  • Il ne sera plus possible de faire pousser des céréales, des fruits et des légumes dans certains endroits parce qu’il y fera trop chaud,
  • Des animaux vont disparaître, parce qu’ils auront trop chaud ou parce qu’ils n’auront plus à manger…

Les températures augmentent à cause des gaz à effet de serre.

L’un des principaux gaz à effet de serre est le gaz carbonique ou CO2.

Il est produit par exemple par :

  • Le gaz d’échappement des voitures roulant à l’essence ou au gas-oil,
  • Les centrales produisant de l’électricité avec du charbon.

Pierre Radanne est un spécialiste du climat.

Il dit que nous savons tous qu’il y a un réchauffement climatique.

Le problème, c’est que nous ne savons pas quoi faire pour lutter contre ce réchauffement climatique.

Pourtant, les décisions des chefs d’État ne suffisent pas.

Il faut que chacun de nous change ses comportements.

Pour la Région Île-de-France, Pierre Radanne a trouvé des exemples de comportements à changer.

La Région Île-de-France présentera ces exemples à la COP 21.

Les exemples concernent différents types de Franciliens :

  • Des jeunes,
  • Des retraités,
  • Des habitants de Paris,
  • Des habitants de la banlieue,
  • Des habitants de la campagne…

Vous pouvez télécharger ces exemples sur www.iledefrance.fr

Pierre Radanne dit que si nous changeons nos comportements,nous n’achèterons plus de pétrole ou de gaz à l’étranger.

Nous économiserons donc beaucoup d’argent.

L’argent économisé permettra de créer beaucoup d’emplois en Île-de-France.

Les ESAT D’AVENIR APEI ont transcrit et validé en FALC cet article Transcrit par l’ESAT La Roseraie et validé par l’ESAT Les Courlis

Photo prise à la COP 21 par Arnaud Bouissou Photo de Pierre Radanne prise par Magali Delporte de l’agence Picturetank Photo de glaces qui fondent prise par Len Radln