Article suivant Article précédent

De plus en plus d’habitants d’Île-de-France se déplacent à vélo.

De plus en plus de vélos ont donc besoin de réparations.

Mais il existe très peu de réparateurs de vélos.

Charles Thibault est un réparateur de vélos qui se déplace d’un endroit à un autre.

Il se déplace avec une remorque qui lui permet de transporter ses outils.

Cette remorque est son atelier.

Son nom est « le Triporteur ».

Un triporteur est un vélo à 3 roues :

  • 1 devant,
  • 2 derrière

Devant, il y a un grand casierpour transporter des marchandises.

Un jour, Charles est dans une ville.

Un autre jour, il est dans une autre ville.

Il a l’habitude de s’installer dans une dizaine de villes : Vincennes, Chelles, Sceaux, Versailles, Rueil-Malmaison…

À chaque fois, il s’installe devant une gare.

C’est un endroit pratique pour ses clients.

Certains de ses clients prennent le train pour aller travailler.

Ils apportent leur vélo à réparer le matin.

Et ils le récupèrent le soir à leur retour du travail.

Nous suivons Charles un jour où il est installé devant la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine (78).

Le matin, un homme appelé Farid vient acheter à Charles un cadenas pour son vélo.

Plusieurs personnes viennent ensuite faire réparer leur vélo.

Charles s’occupe toujours des clients de la même façon.

Il fait un constat et un devis.

Il fixe une heure pour récupérer le vélo.

Charles a suivi une formation en 2011 au Conseil national des professions du cycle.

Il travaille seul.

Il dit qu’il aimerait bien trouver un apprenti.

À midi, une jeune femme appelée Pascale apporte son vélo qui a une pédale cassée.

Charles change la pédale en 2 minutes.

Il répare aussi vite qu’un mécanicien dans un stand de Formule 1.

L’après-midi, Charles a réparé 10 vélos depuis le matin.

D’habitude, il répare 20 vélos en 1 journée.

Son record est de 38 vélos réparés en 1 journée.

C’était à la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine.

Un peu plus tard, une petite fille s’arrête avec son papa.

Charles redresse la selle du vélo de la petite fille.

C’est un petit coup de main gratuit.

Charles ne demande pas d’argent.

En début de soirée, une femme appelée Maëlle vient chercher son tandem.

Un tandem est un vélo avec 2 selles et 2 pédaliers.

Maëlle a l’habitude d’utiliser le tandem avec son mari.

Elle trouve pratique que Charles travaille encore en début de soirée.

Un homme appelé Yves rentre du travail.

Il ne peut pas récupérer son vélo garé près de la gare.

Son vélo a été attaché avec l’antivol d’un autre vélo.

Il demande de l’aide à Charles.

Charles démonte le câble de frein.

Il libère le vélo et Yves repart très content.

À 21 heures, Charles a fini sa journée.

Il a travaillé 14 heures et il a réparé 32 vélos.

Demain il sera à Versailles.

Vous pouvez avoir plus d’informations sur Charles et son atelier de réparation sur le site le Triporteur

Les ESAT D’AVENIR APEI ont transcrit et validé en FALC cet article Transcrit par l’ESAT La Roseraie et validé par l’ESAT Les Courlis

Photos de Charles prise devant la gare de gare de Houilles-Carrières-sur-Seine par Rafaël Trapet de l’agence Picturetank