Article suivant Article précédent

Le facile à lire et à comprendre permet de rendre les informations accessibles pour les personnes qui ont un handicap intellectuel.

Mais ces informations accessibles seront aussi utiles pour beaucoup d'autres personnes.

Le facile à lire et a comprendre n’est pas connu.

Les personnes en situation de handicap participent à l’écriture des textes en facile à lire et à comprendre.

Le but du facile à lire et à comprendre est de rendre les textes plus simples.

Un journaliste du magazine de la région a suivi 2 jours de formation.

Le journaliste a suivi la formation avec des personnes en situation de handicap ainsi que des encadrants et des bénévoles.

Cette formation se déroule dans l’établissement et service d’aide par le travail La Roseraie à Carrières-Sur-Seine (Yvelines).

Des participants viennent tous les jours pour faire du conditionnement et de la blanchisserie.

D’autres participants viennent de l’établissement et service d’aide par le travail Les Courlis à Chatou (Yvelines).

Ensemble nous apprenons le facile à lire et à comprendre.

Le journaliste a pour mission :

  • De vérifier les informations,
  • D’enlever les répétitions,
  • De vérifier que les articles soient compréhensibles par tous.

Le journaliste a des progrès à faire pour le facile à lire.

S’adresser à des personnes en situation de handicap, c’est s’adresser à des personnes qui ont des difficultés.

Les règles du facile à lire sont :

  • Éviter les phrases négatives,
  • Utiliser des mots simples,
  • Utiliser des gros caractères,
  • Utiliser une écriture lisible,
  • Utiliser les répétitions,
  • Parler au lecteur.

Le facile à lire et à comprendre, c’est traduire un texte compliqué en texte simple.

Les personnes en situation de handicap :

  • Sont au centre de ce travail,
  • Peuvent écrire tout le texte,
  • Peuvent relire le texte,
  • Doivent valider le texte.

Un texte en facile à lire et à comprendre est souvent associé à un pictogramme.

Le facile à lire et à comprendre est créé en 2005.

Les établissements et service d’aide par le travail utilisent la facile à lire et à comprendre dans les documents internes.

Luc Pallier (directeur de La Roseraie) et Jocelyne Lemerle (directrice des Courlis) sont prêts à faire du facile à lire et à comprendre pour des clients.

Le facile à lire et à comprendre est présent dans les musées.

Le facile à lire et à comprendre est utilisé aussi pour des personnes qui ne comprennent pas très bien le français.

La Région Île-de-France a utilisé Le facile à lire et à comprendre en 2014 dans l’Agenda 22.

L’Agenda 22 est un document sur l’accessibilité que vous pouvez télécharger en cliquant ici

Une version facile à lire et à comprendre du magazine Île-de-France est disponible sur internet sur le site

Les ESAT D’AVENIR APEI ont transcrit et validé en FALC cet article Transcrit par l’ESAT La Roseraie et validé par l’ESAT Les Courlis

Photos prises à La Roseraie par Alfred Cromback de l’agence Picturetank