Article suivant Article précédent

En 2014, le nombre d'apprentis a baissé en Île-de-France.

Cette baisse s’explique par la crise.

L’argent pour les centres de formation varie en fonction du nombre d’apprentis.

Moins d’apprentis signifie aussi moins d’argent venant de la taxe d’apprentissage.

La formation en alternance est utile contre le chômage des jeunes.

En juillet 2014, l’Île-de-France a organisé une grande réunion sur l’apprentissage.

L’objectif est de dépasser les 100 000 apprentis en Île-de-France.

En septembre 2014, l’Île-de-France a pris des décisions :

  • Plus d’argent pour financer les formations en apprentissage,
  • Une aide pour les centres de formation des apprentis qui ont des problèmes d’argent,
  • Des rencontres avec les professionnels,
  • Des personnes pour aider les apprentis.

Des actions sont déjà mises en place :

  • Les apprentis travaillent dans le monde entier,
  • 4 000 apprentis et formateurs utilisent des tablettes.

72 centres de formation d'apprentis de l’Île-de-France veulent améliorer leur travail en 2015.

Les centres de formation d'apprentis veulent de plus en plus de contrats.

Les centres de formation d'apprentis veulent rendre l’apprentissage plus dynamique.

Les ESAT D’AVENIR APEI ont transcrit et validé en FALC cet article Transcrit par l’ESAT La Roseraie et validé par l’ESAT Les Courlis

Photo prise dans une école de Nanterre par Ludovic Le Couster de l’agence Picturetank